• - Black Storm. ce que nous en avons pensé !

    Black Storm. ce que nous en avons pensé !Nous avons eu la "chance" de découvrir Black Storm en avant-première. Arrivées au cinéma assez tôt, nous nous sommes confortablement installées dans nos fauteuils et avons regardé la salle se remplir au 3/4. Et le film a commencé, immédiatement, sans aucunes bandes-annonces. On ne va pas vous le résumer ! Si vous êtes là, c'est que vous aimez Richard, que vous connaissez l'histoire du film et que, peut-être, vous êtes allé le voir ;-) Venons-en à ce que nous en avons pensé ! Nous ne sommes pas des critiques cinématographique. Aussi, ce point de vue n'engage que nous et ne reflète en aucun cas l'opinion générale !

    Le schéma traditionnel du film catastrophe est respecté :

    • un homme et une femme font connaissance dans de dramatiques circonstances et chacun de son côté élève, seul, des enfants,
    • un parent est en conflit avec l'un de ses enfants, l'autre est éloignée de son enfant par son métier,
    • des chasseurs de tornades sont menés par un individu obstiné qui met les compétences d'un collaborateur en doute et met son équipe en danger,
    • un super engin du dernier-cri est prêt à défier la tempête,
    • des casse-coups sont à la recherche de sensations fortes,
    • une amourette s'ébauche entre des lycéens...

    En principe, le scénario prend le temps d'installer les personnages, ce qui nous permet d'apprendre à les connaître, à connaître leur histoire et à avoir de l'empathie pour eux, le moment venu. Hors, ce n'est pas le cas dans Black Storm. A peine avons-nous le temps de découvrir les personnages, qu'on est déjà aux prises avec les foudres de la nature ! Les tornades s'enchaînent, s'enchaînent et s'enchaînent... Les effets spéciaux sont réussis, on en prend plein les yeux ! Les vedettes du film ? Ce sont les tornades. Les protagonistes, héros d'un jour, sont secondaires. Le choix d'utiliser le 'found footage' n'est pas visuellement gênant et place, effectivement, le spectateur au coeur de la tempête. Cependant, il nous semble que ce parti pris cause du tort au scénario plutôt plat et aux personnages qui manquent de relief. Ajoutez-y des dialogues insipides et des situation aberrantes (cf. le massage cardiaque), voire cocasses (est-ce voulu ?) qui ont fait rire toute la salle, et vous obtiendrez un film divertissant, certes, mais qui ne restera pas dans les mémoires comme étant LE film catastrophe de référence. Nous vous épargnerons un laïus sur la fin bateau et moralisatrice, sur les sourires heureux d'une famille qui dit son bonheur de s'être retrouvée, ceci au milieu d'un champs de ruines... Il y a, pourtant, une question que l'on peut se poser : comment les personnages peuvent-ils continuer à filmer alors qu'autour d'eux, tout n'est que colère, urgence, dévastation, voire mort ? Est-ce qu'à leur place, nous n'aurions pas posé notre caméra ?

    Black Storm. ce que nous en avons pensé !Venons-en à notre chouchou ! Richard est un acteur talentueux, généreux, puissant, passionné, sensible, charismatique, il est animé par ses rôles. Il arrive à transmettre toute une gamme d'émotions par sa gestuelle, sa voix et son regard. Malheureusement, le rôle de Gary ne laisse rien paraître de son magnifique jeu d'acteur. On est à des kilomètres de l'intensité qu'il a su apporter à son interprétation de Thorin ! Il nous a paru trop stoïque, raide, mal à l'aise, comme en dehors des situations, à l'écart de l'histoire ! Nous n'avons pas vu d'étincelles dans son regard, ni d'émotion dans son jeu (sauf, peut-être, au moment où il serre son fils cadet dans ses bras en lui rendant son couteau). Sans doute, aurait-il pu être à son niveau habituel si le film avait été servi par un scénario de meilleure qualité ! Rassurez-vous, nous n'avons pas, non plus, trouvé les autres acteurs transcendants ! A scénario fade et personnages inintéressants, acteurs peu convaincants ! On s'est même demandé quelle biographie de son personnage Richard avait-il bien pu écrire ? On ne sait pratiquement rien de Gary !                                

    Bref, vous l'aurez compris, ce film a été une déception pour nous ! Oh, nous n'avons pas languit, l'enchaînement des tornades n'en laisse pas le temps ! Mais, on avait espéré voir notre chouchou dans un rôle plus présent, plus consistant, plus émotionnellement chargé... Mais qu'importe ! Tout acteur a le droit de se tromper, d'avoir des défaillances et de jouer au moins une fois dans sa vie dans un film de série... B (ne soyons pas méchantes !).

    Chouchou reste chouchou et sera toujours notre chouchou ! D'autres rôles sont à venir et en attendant de le voir dans celui de Thorin pour une dernière fois (snif), il offre au public chaque soir de la semaine toute la richesse et l'étendue de son talent dans la pièce The Crucible. Nous vous en ferons bientôt un compte-rendu, à n'en pas douter plus dithyrambique !

    (Photo © RichardArmitageCentral, Behind the scenes video - Gif © circusgifstumblrcom)

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    lolo45000
    Dimanche 17 Août 2014 à 14:19

    Comme je ne suis pas fan des films catastrophes je ne  me serais pas déplacée pour aller le voir de toutes façons. Les films américains dans ce genre ne sont pas ma tasse de thé, si je puis dire.     

    Par contre concernant "The Crucible" je suis dans l'attente de vos impressions et ressentis ... mais j'aimerais tellement que cette pièce soit filmée afin que celles qui ne peuvent pas aller à Londres puissent voir Chouchou dans toute sa magnifique interprétation de John PROCTOR.

    Faites nous un superbe compte rendu + photos à l'appui.

    A bientôt de vous lire les filles ! cool

     

    2
    Ligeia
    Dimanche 17 Août 2014 à 20:33

    J'en reviens et j'ai exactement le même avis que vous. Le film est insipide et les personnages vraiment trop clichés. Quant à Richard, je ne l'ai pas senti à l'aise dans ce registre et a été vraiment sous-exploité. Espérons qu'il trouve un projet futur à sa hauteur, peut-être que The Crucible lui ouvrira cette porte.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :