• - Nautilus magazine

    NAUTILUS Magazine a réalisé une interview croisée de Richard et Luke Evans (novembre 2013)

    Nous avons traduit les réponses de Richard

     

    « Un des rares Hommes »

    Interview avec Richard Armitage

     

    Article original ici Photo avec l'aimable autorisation de RichardArmitageNet.com

     

     

     

    Dans le Hobbit 2, la Désolation de Smaug, Richard Armitage joue à nouveau Thorin Oakenshield, le chef des nains qui marchent vers le dragon Smaug…

    Q : Quel était votre rôle le plus significatif avant Le Hobbit ?

     RA : Mon rôle dans Nord et Sud, John Thornton, parce que ce sujet était très proche de moi, particulièrement  à cause de l’histoire de ma famille. J’aime aussi le domaine historique, par exemple Un Lion en Hiver * est l'un de mes films préférés.

    Q : Quelle a été votre première pensée quand Peter Jackson vous a choisi ?

    RA : Quand mon agent m’a dit que j’avais le rôle de Thorin, ma première pensée a été ‘ Ils doivent être complètement fous’. Après ça, j’ai pensé combien c’était merveilleux de tourner en Nouvelle-Zélande, spécialement avec Peter Jackson, et de faire partie d’un conte épique.

    Q : Est-ce que vous étiez familier avec l’histoire ?

    RA : J’ai lu le livre étant enfant et je l’ai aimé. Cependant, je n’en avais plus que de vagues souvenirs. Mon rôle en tant que nain impliquait beaucoup de changements physiques. J’ai apprécié cette expérience et j’étais plutôt excité de voir enfin le film. Quand je me suis préparé pour Thorin, [le livre]Le Hobbit mais aussi les appendices du Seigneur des Anneaux, m’ont aidé en particulier pour la scène entre Gandalf et Thorin. Et il ne faut pas oublier Fran et Peter (Jackson) et Philippa (Boyens) qui vivent vraiment pour ces films et qui sont profondément connectés à la documentation pour avoir une réponse à chaque question, ou du moins, ils savent où la chercher. Ces trois-là sont merveilleux.
    Peter Jackson vit complètement pour son travail, il s’intéresse à chaque aspect des films, contrôle chaque détail, il est en contact permanent avec nous, les acteurs, et c’est un directeur génial et il a cet engouement presque effrayant pour les trucs techniques.

    Q : En parlant des choses techniques: Le Hobbit n’aurait pas été possible sans les images de synthèses modernes. A quoi cela ressemble -t-il de jouer des scènes épiques devant un écran vert ?

    RA : Jouer devant un écran vert est toujours un défi pour moi. Je suis sûr que Le Hobbit  m’a beaucoup appris dans ce domaine, en particulier dans la collaboration avec d’aussi grands acteurs que Ian McKellen et Martin Freeman.

    Q : En tant que roi des nains exilé, vous faites la queue avec Aragorn, joué par Viggo Mortensen dans  Le Seigneur des Anneaux, qui est aussi l’héritier d’une dynastie déchue.

    RA : Le fardeau ou l’héritage de la royauté relie Aragorn et Thorin. Ils sont tous les deux motivés par une détermination dont ils ont conscience, ainsi que par le désir de rendre un foyer à leurs peuples égarés et de les conduire vers un meilleur avenir. L’amour-propre – en cela je veux dire, leur revendication personnelle et la revendication telle qu’elle est vue par les autres – et la responsabilité sont deux facettes de leurs caractères. Pour comprendre Thorin : il est né et a été élevé pour, un jour, devenir roi. Il a grandi avec ces notions – et puis le dragon arrive et tout est perdu. Les flashbacks dans l’histoire de Thorin m'ont grandement aidé à me découvrir en lui – et, avec un peu de chance, ils aideront le public à le comprendre.

    Q : Avez-vous un moment préféré en ce qui concerne votre personnage ?

    RA : Mon moment préféré pour Thorin, dans la deuxième partie, est la scène avec Thranduil quand il accuse le roi elfe de son précédent comportement. C’est une scène vraiment dramatique et intense.

    Q : Etes-vous préparé à la réaction des fans et aux audiences ? Le pouvoir des fans inconditionnels est de plus en plus fort comme on a pu le voir avec les films de Twilight ou de La Cité des Ténèbres *

    RA : L’opinion des fans est extrêmement importante, après tout, ce sont eux qui portent un film. Jusqu’à présent, toutefois, j’ai toujours été traité correctement et favorablement.

    Q : Quels sont vos prochains projets ?

    RA : J’ai démarré avec Into the storm, un film sur des tornades qui sortira dans les salles dans le milieu de 2014.

    Q : Avez-vous des plans de carrière ?

    RA : J’espère toujours avoir du travail, des rôles épanouissants et plaisants et puis travailler avec de grands acteurs et réalisateurs, par exemple Alexander Payne, P.T. Anderson, Zack Snydet ou J.J. Abrams.

     

    Merci beaucoup
    (Interview par Alexander Huiskes)

    * Un Lion en Hiver (The Lion in Winter) est un film britannique réalisé par Anthony Harvey, sorti en 1968, avec Peter O’Toole, Katherine Hepburn et Anthony Hopkins. Le film retrace le déchaînement d'intrigues (romancées) autour du problème de la succession d'Henri II d'Angleterre au XIIe siècle. (Source Wikipédia)
    ** The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres (The Mortal Instruments: City of Bones) est un film fantastique germano-américain réalisé par Harald Zwart sorti en 2013 et adapté de la série de romans La Cité des ténèbres de Cassandra Clare.  La saga se compose au total de six tomes, dont cinq ont pour le moment été publiés (la sortie du sixième tome est prévue pour 2014). Le film devait initier une nouvelle saga fantastique au cinéma, puisque la scénariste, Jessica Postigo, avait eu pour mission d'en adapter les trois premiers tomes. Toutefois, le film n’ayant pas très bien marché au box office américain, la production d'une suite a été suspendue... (source Allociné)
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Décembre 2013 à 22:35

    merci beaucoup pour cet article les filles ! je ne tiens plus...dans 9 jours je vais enfin pouvoir voir sur grand écran tout ce dont Richard nous parle ! 

    2
    edithjourdan
    Lundi 2 Décembre 2013 à 23:08

    Un Lion en Hiver est un de ses films préférés. John Thornton est le personnage qui est le plus proche de lui.

    Richard  a donc du beaucoup travailler pour arriver à "sortir" un personnage comme Thorin qui est assez éloigné de lui psychologiquement  et  physiquement.

    Il semblerait que ce travail commence à être reconnu . Enfin...

    Merci à vous les filles pour tout votre travail de traduction.

    3
    MissIsa
    Mardi 3 Décembre 2013 à 12:35

    Merci pour l'article. J'ai hâte de voir le film et en particulier cette fameuse scène avec Thranduil !!!!

    4
    Mardi 3 Décembre 2013 à 13:42
    April73

    Merci pour la traduction les filles.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    LeilaniBBE
    Mardi 3 Décembre 2013 à 21:43

    Merci les filles pour la traduction!

    Je ne connais pas "Un lion en hiver", je vais donc m'y intéresser!

    6
    lolo45000
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 22:24

    oh les filles vous nous avez gâtées ! merci pour les traductions ... il y a tellement à voir et à lire en ce moment en interviews  ... trop intense tout à coup  et bientôt le film ...

    Moi non plus je ne connais pas "Un  lion en hiver" aussi je vais aller voir ce qu'il en est.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :