• Sa vie

    BiographieRichard Crispin Armitage est né le 22 août 1971 dans le Leicestershire.

    Son père, John, est ingénieur, sa mère, Margaret, est secrétaire. Il a un frère aîné nommé Chris.

    Très jeune, il apprend à jouer du violoncelle, mais aussi de la guitare et de la flûte. Il fait des études au Brockington College à Enderby, avant d'obtenir, à l'âge de 14 ans, une bourse pour le Pattison College à Coventry qui enseigne le théâtre, la musique et la danse. À 17 ans, il fait partie d'un cirque à Budapest pendant six mois, ce qui lui permet d'obtenir son Equity card (inscription au syndicat des acteurs). De retour en Angleterre, il trouve un travail d'assistant chorégraphe et apparaît dans des comédies musicales comme Cats .

    En 1996, il s'inscrit aux cours de la LAMDA (London Academy of Music and Dramatic Art) qu'il quitte, diplômé, en 1998. Après quelques participations dans diverses productions, il rejoint pour dix-huit mois la Royal Shakespeare Company.

    Sa carrière a du mal à démarrer. Il fait quelques apparitions à la télévision et au cinéma qui passent plus ou moins inaperçues. C'est au moment où il songe à laisser tomber la carrière d'acteur que tout change pour lui.

    En 2002, il reçoit une proposition pour jouer dans le téléfilm Sparkhouse, adaptation moderne des Hauts de Hurlevent. Il s'y fait remarquer en interprétant l'émouvant John Standing. Il commence alors à se faire un petit nom à la télévision.

    C'est en 2004, qu'il trouve LE rôle déterminant pour la suite de sa carrière. Produite par la BBC, la série en 4 parties North & South est adaptée d'un roman du XIX°siècle écrit par Elizabeth Gaskell. Richard y incarne le séduisant et ténébreux John Thornton. L'effet est immédiat, les téléspectatrices tombent sous le charme du héros et de l'acteur ! L'engouement est tel que le site de la BBC est submergé de mails. C'est le point de départ de forums et de sites dédiés à l'acteur...et la création de l'Armitage Army !

    Entre 2005 et 2009, Richard ne s'arrête plus. Il apparaît dans plusieurs productions télévisées et, l'un de ses atouts étant sa sublime voix, il participe à des émissions radio, narre des livres audio, commente des documentaires et raconte des histoires aux enfants pour la chaîne de télé CBeebies.

    2006 est une année majeure avec des rôles importants. Dans The Impressionists , ilBiographieincarne, avec talent, le peintre Claude Monet. Produit par la BBC, cet hommage aux peintres impressionnistes est tourné en grande partie en France. La BBC, toujours, décide d'adapter les aventures de Robin Hood (Robin des Bois) dans une version moderne et dépoussiérée. Richard y campe Guy de Gisborne, le cruel bras droit du shérif de Nottingham. L'acteur fait tout pour que le public méprise son personnage, mais c'est l'inverse qui se produit. Les téléspectatrices craquent devant l'amour sans retour que Guy éprouve pour la jolie Marianne. La popularité de Richard s'accroît encore... 2006 est aussi l'année où il s'adonne - avec bonheur - à la comédie sentimentale, en jouant Harry Kennedy, un séduisant comptable amoureux, dans un épisode en deux parties du très populaire feuilleton The Vicar of Dibley.

    En 2007, outre la saison 2 de Robin Hood, il continue de tourner pour la télévision. 

    C'est en rejoignant, en 2008, le casting de la prestigieuse série Spooks (MI-5) que son aura s'amplifie. Il y interprète Lucas North, un agent des Services secrets britanniques qui réintègre le MI-5 après huit années passées dans des prisons soviétiques.

    2009 est une année remplie avec, entre autres, la seconde saison de Spooks  et la troisième et dernière de Robin Hood où il dit adieu à Guy de Gisborne.

    En 2010, il obtient le rôle principal de la série Strike Back. Il y incarne John Porter, agent des Forces spéciales britanniques (SAS). L'histoire est basée sur le best-seller de Chris Ryan, lui-même ex-agent. Il ne reprendra ce rôle musclé que pour une petite apparition dans le premier épisode de la saison 2. Il enterre aussi son personnage de Lucas North dans la neuvième saison de Spooks. Les sirènes du cinéma l'appellent enfin...

    En 2011, on le voit sur grand écran dans le film Captain America: first advenger . Il y joue le personnage de Heinz Kruger, un agent nazi. Les scènes où il apparaît ont été tourné fin 2010 en Angleterre.


    Biographie Richard Armitage2011 est, surtout, l'année où il part en Nouvelle-Zélande rejoindre l'équipe du film The Hobbit, adaptation cinématographique du roman éponyme de J.R.R. Tolkien par le réalisateur Peter Jackson. Il incarne Thorin Oakenshield, le chef  de la compagnie des nains, qui cherche à reprendre The Lonely Mountain (le Royaume sous la Montagne !) des griffes du Dragon Smaug.

    2012, le tournage du Hobbit achevé, Richard, accompagné de Peter Jackson, Philippa Boyens (productrice), Martin Freeman (Bilbo), Sir Ian McKellen (Gandalf) et d'Andy Serkis (Gollum & réalisateur 2ème équipe) se rend, le week-end du 14 juillet, au Comic-Con de San Diego (USA) pour promouvoir le film.

    En juillet 2012, à Detroit, s'est tourné Into the storm par Steven Quale avec au casting Richard Armitage et Sarah Wayne Callies. Il s'agit d'un triller qui livre les enregistrements d’un groupe de lycéens sur l’une des tornades les plus dramatiques de l’histoire américaine à l’aide de leurs téléphones et autres gadgets. Richard Armitage campe un père de famille veuf qui sollicite l’aide des chasseurs de tempête pour retrouver son fils disparu. 

    Qui sont les 10 acteurs de l'automne 2012 ?

    Après une tournée mondiale de promotion pour la sortie au cinéma du Hobbit, un voyage inattendu en décembre 2012 et de la sortie DVD en mars-avril 2013, Richard Armitage est reparti en Nouvelle-Zélande de mai à juillet 2013 pour tourner les scènes additionnelles des 2 autres opus de Peter Jackson. La promotion du Hobbit, la désolation de Smaug terminée, Richard rejoint le tournage de Urban and the shed crew un film indépendant dans lequel il incarne un ancien travailleur social devenu marginal et alcoolique. Sa compagne a un fils de 11 ans qui fréquente une mauvaise bande de garçons qui volent des voitures et se droguent. Chop, le personnage incarné par Richard, va essayer de le remettre sur le droit chemin. Tiré d'un récit vécu, ce genre de rôle est inédit dans la carrière de Richard.

    2014, de juin à septembre, Richard monte sur les planches pour incarner John Proctor dans la pièce The Crucible  d'Arthur Miller, mise en scène par Yaël Farber. C'est au Old Vic Theatre de Londres, qu'il fait son retour sur 'le plancher des vaches' après 15 ans consacrés à la TV. C'est un véritable triomphe public et critique. 

    La pièce achevée, Richard s'envole pour Los Angeles afin de tourner dans le film Sleepwalker , un thriller dans lequel il incarne un docteur qui dirige une équipe faisant des recherches sur le somnambulisme. Il va y être confronté au cas d'une jeune femme pour qui la réalité et le rêve se confondent.

    Dès le 1er décembre 2014, la promo du Hobbit, la Bataille des Cinq Armées débute avec la Première mondiale du film à Londres. Elle sera suivie par l'avant-première française au Grand Rex à Paris en présence de Richard, Martin Freeman et Peter Jackson qui auparavant seront passés dans les studios du grand Journal de Canal+.

    Après une tournée mondiale pour la promo du Hobbit 3 et un repos mérité (vacances au ski !), Richard commence début 2015 le tournage de la saison 3 de la série américaine Hannibal dans laquelle il interprète le rôle du serial killer psychopathe, Francis Dolarhyde.