• - Hobbit 2, promo et temps forts

      4 novembre 2013

    La promo du Hobbit, la désolation de Smaug a débuté dès le mois de novembre avec comme temps fort le worldwide fan event du 4 novembre 2013. Ce jour-là, les fans du Hobbit étaient conviés à un évènement exceptionnel. Des cinémas dans des grandes villes du monde entier retransmettaient simultanément la rencontre avec Peter Jackson et certains acteurs du Hobbit. Ceux qui ne pouvaient pas être dans les salles pouvaient suivre la rencontre via Internet... Richard était à New-York avec Orlando Bloom.

    Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avant-premières

      

    Richard a répondu à la question d'une fan sur sa réplique préférée dans le film : 

     

    Question: Quelle est votre réplique préférée dans les films du Hobbit, qu'elle soit dite par vous ou par un de vos camarades ?

    Richard: Mon Dieu, c'est difficile ! Je suis un peu puriste quand il s'agit de Tolkien et alors...

    Orlando le coupe en disant : Il ne voulait pas de moi dans le film !

    Richard: Ce que je veux dire, ce langage incroyable à parler, j'avais vraiment l'impression d'être un personnage qui vivait à travers les répliques écrites par Tolkien et le scénario incroyable que Pete, Fran et Phil ont créé... Mais, il y avait beaucoup de moments où on nous demandait d'improviser, alors, j'ai souvent improvisé avec Graham qui jouait Dwalin. Dans pas mal de situations, je me tournais vers lui et disais "Nous allons juste utiliser les toilettes et partir"... Mais ce n'est pas la réplique !

    C'est un petit peu un spoiler. A un moment donné dans le deuxième film, Thorin dit: "Si tout doit finir dans les flammes, alors nous brûlerons tous ensemble"... Voilà, c'est ma réplique préférée du moment.

     

     Richard a aussi répondu aux questions des journalistes.

    Les extraits ont été compilées dans cette vidéo :

     

    C’est toujours une joie. Je suis très nerveux avant parce qu’ il y a beaucoup d’attention sur le film mais il y a un tel amour pour le film et ce soutien des fans est très loyal et est là depuis très longtemps, je pense. Et tout vient de la réalisation de Peter, de la manière dont il fait ses films et la manière dont il les donne aux fans, avec un tel amour.

    J’en ai vu un petit peu (du film) pendant la post-production mais voir les scènes achevées c’est vraiment beau. Laketown est incroyable. Le dragon est vraiment génial. Il (Pete) nous taquine toujours avec ce dragon.

    C’est très proche du livre en ce qui concerne les différents évènements qui arrivent. Il y a la maison de Beorn, le roi elfe qu’ils rencontrent à Laketown, ils arrivent finalement à la porte et trouvent le dragon à l’intérieur de la montagne. Alors, le voyage est tel que Tolkien l’entendait, mais il y a plus de détails au niveau de ce que Peter explore avec tous les personnages.

    Je pense qu’il y a une telle loyauté par rapport à l’ouvrage ! Je crois qu’il y a toutes sortes de fans, des jeunes enfants qui découvrent cette histoire pour la première fois, tous les enfants qui ont lu ce livre durant leurs vies. Je pense que c’est formidable, il y a un soutien génial. Par exemple, aujourd’hui, les gens sont venus en costume, habillés comme les personnages… Oui, c’est génial, c’est une vraie camaraderie.

     __________________________________________

       1er décembre 2013

     

    Le 1er décembre, s'est tenu au Berverly Hilton Hotel de Los Angeles, un évènement autour du 'Book of New Zealand' pour promouvoir, à la fois, le tourisme en Nouvelle-Zélande et Le Hobbit, la désolation de Smaug. Certaines stars du Hobbit étaient présentes, Richard en faisait partie :

      

    Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avant-premières Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avant-premières       

      

    MoviemaniacsDE a posté sur youtube une vidéo de la manifestation.

    Richard intervient vers les minutes 1'48  et 2'44.

        

    1'48 mn: 'J'ai passé un moment incroyable en hiver parce que j'ai skié dans le nord et le sud de l'île à Maryborough dans le Queensland. Alors, je dirais: profitez des sports dangereux'

    2'44 mn: 'Nous y avons passé un long moment et nous nous y sommes enracinés et nous nous sommes fait des amis incroyables'

     

    _______________________________________________________

    2 décembre 2013

    Le Première du Hobbit, DoS s'est déroulée à Los Angeles, au Dolby Theater de Hollywood, le 2 décembre à 6:30 p.m. (3 h 30 du matin en France).

     Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avant-premières

    Photo de groupe trouvée sur Richard Armitage California Base

     

    Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avant-premières Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avant-premières       

      

     

      

      

      

      

       

    Une vidéo MaximoTV de Richard qui pose pour les photographes. On ne peut qu'apprécier !

          

      

    Vidéo postée par RichardArmitageCentral sur Youtube où Richard est interviewé

      

    Q: Richard, une chose que j'aime à propos du second film est que Gandalf part pour une mission secrète dans une partie du film, ce qui signifie que Thorin Oakenshield est le chef d'une certaine manière. Ca doit être sympa à jouer ?

    Richard: C'est une des maintes occasions où Thorin, en fait, prend les rênes. Vous savez, il a toujours du se référer à Gandalf, alors quand Gandalf disparait pendant une grande partie du film, Thorin fait tout foirer de la meilleure façon possible !

    Q:  Une question d'un fan sur Facebook : Quelle scène êtes-vous le plus impatient de voir ce soir ?

    RA:  Je pense que c'est la fin du premier film, heu, la fin du deuxième film qui a été créé à l'origine pour ce qui était seulement deux films . Les nains font face à Smaug dans la montagne et essayent de le détruire. Je suis très impatient de voir ça ...C'est la plus terrifiante des peurs... Mais c'est incroyablement beau.

    Q:  Et je pense que les gens vont aimé la séquence des tonneaux où vous descendez la rivière. Avez-vous vu cela fini avec tous les éléments réunis ?

    RA: Oui, et nous avons tourné cela avec tant de morceaux différents. Nous flottions sur la rivière Peloras avec cet incroyable courant et puis dans ce qui ressemblait à une machine à laver fonctionnant avec des moteurs V8... Il y a beaucoup d'éléments qui ont construit la séquence des tonneaux. Alors, je suis très impatient de voir ça.

    Q: Avez-vous de la famille ou des amis, ici, ce soir ou êtes vous seul ?

    RA: J'ai quelques amis et de la famille, mais beaucoup de mes collègues et ma famille entière seront à Berlin...

    Q: Si vous pouviez jouer un autre personnage du monde de Tolkien, lequel serait-ce ? Qui ce serait et pourquoi ?

    RA: Je dois dire, je pense, que j'aimerais être Smaug. Je pense, en fait, que j'aimerais physiquement devenir cette bête. Il y a un moment dans le troisième film où l'essence (la nature) du dragon commence à contaminer Thorin et, je ne sais pas, j'aimerais vraiment expérimenter ce que c'est qu'être capable de cracher du feu. Alors oui, Smaug.

    Q: A quoi ressemble votre son de Smaug ?

    Richard souffle et un son grave sort de sa bouche.

    Q: C'est très bien !

    RA: Merci

    Q: Il y a aussi une séquence géniale où vous devez, en gros, jouer (comme étant) drogué. Vous êtes dans la forêt de Mirkwood avec toutes ces fumées au-dessus de vous. Cela a du être difficile de la jouer !

    RA: Assez approprié pour la relaxation...Je n'ai pas d'expérience par rapoort à cela, alors j'ai du utiliser complètement mon imagination. Oui, la forêt intoxiquait les nains et ça devient un moment à épisodes (?) dans le film.

    Q: Qu'est-ce que vous a appris le fait de jouer Thorin ?

    RA: Je pense qu'il m'a appris à avoir un sens de l'humilité et de l'honneur. Je pense qu'il m'a appris, aussi, à questionner mes propres jugements parce que Thorin passe , vraiment, par un processus qui le fait regarder en lui-même et il change à cause de Bilbo Baggins et je crois que j'aurais fait la même chose.

      ________________________________________________________ 

    3 décembre 2013

      

     Une interview de Richard par Rotten Tomatoes

    RA : Alors, vous avez décidé quelle note attribuée ?

    Q : C’est juste moi…seule

    RA : Fan déterminé. Juste vous. Alors, je dois vous impressionner

    Q : J’étais justement sur le tournage en Nouvelle–Zélande le jour où vous tourniez les reprises pour la scène des tonneaux

    RA : Oh, oui, d’accord

    Q : D’où j’étais assise, on aurait dit qu’ils tournaient autour de vous dans un tonneau pendant facilement 90 minutes, en vous frappant avec des batons verts

    RA : C’était un petite partie de ça…des mauvais traitements qu’ils ont déversé sur nous. Hum…nous étions dans une machine à laver géante qui fonctionnaient avec des moteurs V8 et ils déversaient des tonnes d’eau sur nous et nous submergeaient sous l’eau. Martin était dans l’eau avec une caméra sous-marine. Nous étions sur la rivière Pelorus ce qui était amusant parce que la rivière a un vrai courant ainsi nous pouvions avoir affaire à ce courant et faire la course ensemble jusqu’au bout de la rivière.

    Q : Oh mon Dieu !

    RA : Alors non, deux prises (de vues) n’étaient jamais identiques. C’était une séquence excitante et un énorme amusement.

    Q : C’est comme si Peter Jackson pensait que vous les mecs vous amusiez trop et qu’il voulait vous punir dans les reprise.

    RA : Peter Jackson nous punissait tout le temps. La jubilation sur son visage quand il déversait une tonne de poissons puants sur ma tête et celle de Graham McTavish !

    Q : Non !!!

    RA : Cela a été un grand jour pour lui. Il applaudissait, riait, nous laissant comme ça plus que nécessaire.

    Q : il semble être un gars sympa, mais nous connaissons la vérité. J’ai lu quelque chose et j’espère que vous me direz si c’est vrai ou pas, que lorsque vous interprétiez Thorin que auriez rêvé en étant dans la peau du personnage ?

    RA : Oui. Je pense que c'était parfois à cause de l'isolement dans lequel nous travaillions et, vous savez, chaque heure éveillée nous étions dans le studio, il y a eu une période où j'ai eu des rêves fous; et je me souviens avoir eu un rêve dans lequel Graham McTavish y était et nous entrions dans quelque chose qui ressemblait à un bunker nucléaire en béton dans un passage souterrain et je crois que c’était une sorte de prémonition du moment où ils ouvrent la porte d’Erebor, parce qu’en fait, nous n’avions pas encore filmé cela.

    Q : Ahhhh

    RA : Mais c’était dans une sorte de futur post-dystopique. Alors oui, c’est à l’intérieur de votre tête.

    Q : J’espérais secrètement que Thorin Oakenshield était réellement grincheux

    RA : Grincheux ?

    Q : Oui, comme faisant du surf ou, vous savez…

    RA : Vous savez, j’avais un plan quand nous avons tourné dans le Mont Ruapehu, c’était la fin de la saison de ski et je voulais vraiment skier dans le costume de Thorin. Je pense que ça aurait été plutôt une scène cool. Vous savez, c’est comme ça qu’il passe son temps dans la montagne solitaire, il sort ses skis de nain et dévale la pente.

    Q : Et ça devrait être vraiment des skis de nains

    RA : Je ne sais pas. Je pense que c’est un aventurier, il est un peu hors-piste, et vous savez, il pourrait attraper le dragon et faire de l’héliski… du dragiski…

    Q : Avec du feu pour vous propulser

    RA : Du feu ! Vous imaginez ? Ce serait une scène incroyable !

    Q : Et alors, personne ne pourrait vous suivre sur les pistes de ski, il n’y aurait plus de neige !

    RA : Parce que la neige aurait fondue

    Q : Tout aurait disparu. Et l’une des choses auxquelles je pense sur Thorin , c’est combien il est accablé par le poids de son histoire et…

    RA : Et son costume…Mais allez-y…Désolé, c’était sérieux…Allez-y, son histoire…

    Q : Mais en sachant par quoi son père et son grand-père sont passés, je me demandais s’il y avait quelque chose que vous pensez avoir hérité de votre vrai père ?

    RA : Hum…Oh, c’est un terrain dangereux. Bien sûr…je pense…vous savez, nous portons un peu du fardeau de nos parents et peut-être qu’il y a des rêves insatisfaits ou, vous savez, des désirs qu’ils n’ont pas achevé et c’est, sans doute, ce que Thorin transporte avec lui.

    Q : Vrai

    RA : Quand il entre dans une pièce il porte toutes les carences de son père et de son grand-père mais en dehors de son amour pour eux et de sa loyauté pour son peuple, il fait cette tentative. Il risque sa vie pour réclamer cela.

    Q : Et bien, oui. Il y a un côté positif à ça, et c’était plus mon intention avec la question, quelque chose d’agréable que vous avez hérité de votre père

    RA : C’est vrai et je pense que c'est parce que nous essayons toujours de rendre nos parents fiers de nous, ou, vous savez, la perte du père de Thorin, son souvenir est quelque chose qu’il à besoin d’honorer et c’est pourquoi il prend cette quête.

    Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières

     

    ________________________________________________________

     4 décembre 2013

    Vidéo du Google+ Hangout avec Richard, Peter Jackson et Evangeline

    Google Hangout parfois appelée vidéo-bulles est une plateforme de messagerie instantanée et de visioconférence développée par Google lancée le 15 mai 2013 (source Wikipédia)

     

    Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières

     

    Richard interviewé par AccessHollywood revient sur la Première et parle de son Army en imaginant comment elles seront vêtues à la Première européenne ...

       

     ... ainsi que de la première rencontre entre Thorin et Gandalf et de certains de ses partenaires Evangeline Lilly, Orlando Bloom et Benedict Cumberbach

     

    Richard parle de la Première à Los Angeles qui était incroyable. Il a été désappointé que l’année précédente il n’y ait pas eu de 1ère Première à LA. Mais voir tous ces fans plus les personnes costumées et l’ambiance dans le cinéma, tout cela ne pouvait le rendre plus heureux. Il dit qu’il y a toujours une angoisse dans l’attente, on se dit ‘est-ce qu’ils vont s’exclamer, est-ce qu’ils vont être bruyants ou silencieux ?’, cela fait partie de l’ambiance. Dès qu’un personnage apparaissait à l’écran, tout le monde applaudissait. Il adore ça.

    Il parle ensuite de la première rencontre entre Thorin et Gandald que l’on voit dans ce film. C’est une scène qu’ils ont refaite et pour laquelle Richard avait de nouvelles idées. Et il était aux anges devant leur décision d’utiliser cette partie qui est dans les Appendices. Pendant deux jours, il a joué face à Ian McKellen, il ne s’est pas battu et n’a pas joué devant un écran vert. Ils étaient vraiment face-à-face. Ils ont assis Ian McKellen sur une petite boîte pour que Richard lève légèrement le regard. C’était comme faire du théâtre et c’était vraiment une scène longue que Peter n’a pas coupé. Il a vraiment apprécié cela.
    Dans cette scène, on découvre un nouvel aspect de Thorin, qui est effrayé, qui fuit un peu et qui est très nerveux et celai aide le spectateur à comprendre pourquoi cette quête est si importante. Pas seulement pour lui mais également en en ce qui concerne la politique de la Terre du Milieu. Il pense que Gandalf est réticent à lui parler de cette idée mais quand on arrive à la fin du film, quand ils cherchent l’Arkenstone, on comprend vraiment pourquoi et combien c’est important.

    Richard pense que Bilbo aide vraiment Thorin à se questionner, à se questionner sur sa nature à juger. Dans le premier film, il était vraiment anti-Hobbit. Dans le deuxième film, Bilbo démontre qu’il est vraiment son meilleur atout. Bilbo vient à son secours encore et toujours et cette relation va devenir vraiment intense et très singulière dans le troisième film. C’est le début de quelque chose de vraiment complexe et intéressant.
    Parmi les scènes qui ne sont pas dans le livre, les préférées de Richard sont celles qui se passent à Dol Guldur. Il ne sait pas si les fans comprennent cela mais Peter met en place la Bataille des Cinq Armées très tôt dans l’histoire. La levée de l’armée des Orques avec Sauron fera son apparition dans le troisième film et les Cinq Armées viendront ensemble. Richard pense que Peter montre d’où ils viennent ce qui est plus hasardeux que ce que Tolkien a écrit.

    Richard parle ensuite du fait qu’il n’a pas tourné avec Manu Bennett (Azog), qu’il se sont rencontrés une fois en Nouvelle-Zélande et puis la nuit d’avant (pour la Première) était la première fois où il a eu une vraie conversation avec lui. Il dit que Manu a donné la voix au personnage, qu’il a créé ce rôle physiquement et qu’il n’existait pas avant lui.
    A propos de ce que le public va penser d’Evangeline Lilly, Richard dit que vous n’avez qu’à regarder son visage, qu’elle est lumineuse et que cela vous fait tomber amoureux. Il pense que beaucoup d’hommes vont vouloir être avec elle et que beaucoup de femmes vont vouloir être elle.  Qu’une guerrière si énergique, d’une grande beauté et envoûtante, est une création vraiment géniale.

    Voir Orlando Bloom revêtir à nouveau le costume de Legolas, c’était comme avoir un pied dans Le Seigneur des Anneaux. Pendant une seconde, il s’est demandé en le voyant s’il regardait le film ou s’il était en présence de Legolas. Ils n’ont eu qu’une scène ensemble mais c’était très agréable et ils ont bien accrochés. Ils sont devenus de bons amis et il l’admire vraiment.

    Il parle du fait qu’il a eu l’occasion de travailler avec Benedict Cumberbatch au studio de prise de son. Il y a un échange à la fin du film quand ils se retrouvent face-à-face et il se trouvait que Richard était en ville et que Benedict y était aussi. Ils se sont retrouvés dans un environnement sonore et il l’a vu se matérialiser en dragon et l’a regardé dans les yeux parce que quand il imaginait le dragon, il devait imaginer quelque chose qui ressemblait un peu à un dragon mais il voulait aussi imaginer le visage de Benedict.

    Enfin, Richard parle de l’un de ses souvenirs lié à un film vu au moment de Noël, et c’était le premier Seigneur des Anneaux. C’était un évènement très important et puis, il a fallu attendre une année entière pour voir le suivant. Puis il a vu La Communauté de l’Anneau, il pense que c’était dans un cinéma en Irlande, et il y avait un entracte et quand il revenu pour la suite du film, il ne pouvait pas s’arrêter de parler sur le fait que c’était si excitant de voir enfin cela. Il pense qu’au moment de Noël, quand toute la famille est réunie peut sortir pour voir des films, il n’y a rien de plus parfait que Le Hobbit. Il l’espère !

    Il se rappelle y être allé avec un groupe d’amis et ils étaient tous des geeks de l’Anneau, mais ils n’étaient pas costumés, peut-être l’ont-ils été pour le second film. Juste comme les fans la nuit dernière !
     

     Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières

      

    Richard interviewé par Todayonline 

     

    WP : Il y a quelques séquences d’action épiques dans le film. Quelle a été la meilleure et la pire séquence à tourner ?

    RA : Et bien, c’est la même, c’est celle des tonneaux. Il y a eu un jour sur la rivière Pelorus où nous flottions librement dans un tonneau insubmersible qui avait été créé par l’équipe de design et qui pouvait se remplir d’eau et ne chavirait pas. Nous étions dans une rivière avec un courant et on s’éclatait en se doublant et en essayant de voir qui arriverait le premier au point final. Ensuite, il y a eu le tournage en studio sur un plateau où il y avait deux moteurs V8 pour le propulser et l’eau s’agitait un petit peu comme sur un manège de parc d’attraction  et cela pouvait être accéléré ou ralenti, c’était comme passer une semaine dans un parc à thème. Mais dans la même séquence sur la rivière Pelorus, j’ai été entraîné sous l’eau par le courant quand je suis sorti du tonneau et j’ai été tiré de l’eau par 2 cascadeurs. Ce n’était pas le meilleur jour… Le meilleur et le pire ont été probablement la même chose.

    WP : Règle N°1, ne jamais sortir d’un tonneau !

    RA : Oui. Ne jamais sortir d’un tonneau habillé dans un costume très poreux imbibé d’eau qui vous entraîne sous l’eau !

    WP : Qui gagnerait dans une bagarre de bar (ou d’obstacles )? Vous, Evangeline Lilly ou Martin ?

    RA : Ce serait, sans aucun doute, Martin Freeman.

    WP : Mais il n’a pas vraiment de  scène de bagarre dans ce film !

    RA : Vous plaisantez ? Vous l’avez vu dans la scène des araignées ?

    WP : Oui, c’est vrai…

    RA : Il anéantit absolument ces araignées. C’est un vrai moment héroïque pour lui !

    WP : Ca tourne autour de Smaug cette fois. A quel point la performance de Benedict Cumberbatch était-elle impressionnante ?

    RA : C’est vraiment très intéressant quand vous pensez à Smaug, sans la contribution de Benedict c’est juste une animation et j’étais vraiment heureux de pouvoir entrer dans le studio de prise de son et voir Benedict travailler…Il y a une scène où Thorin et Smaug se font face et j’ai pu échanger des répliques avec lui et j’ai pu voir ses yeux et il réalisait une performance physique totale pour amener de la force dans sa voix. Je pense que c’est très intéressant d’entendre cela dans le dragon et il y a tant d’intelligence dans la voix de Benedict, que, je pense, cela fait du dragon quelque chose d’au-delà de ce que tout le monde peut imaginer.

    WP : Est-ce que la barbe vous manque ?

    RA : Vous savez quoi, elle me manque. Pendant que je l’avais, je la détestais, mais, vous savez, elle me manque ! C’est incroyable, vous pouvez entreposer toutes sortes de choses à l’intérieur : des stylos, de la nourriture, c’est génial !

    WP : J’allais dire que les pauses déjeuner devaient être difficiles avec tout cela ?

    RA : Pas autant que pour d’autres gars. Le pauvre vieux Gloïn, il avait cette incroyable barbe avec des côtés ici et là et vous pouvez les voir garder la nourriture et essayer de l’ingurgiter eux-mêmes ! Je m’en suis bien tiré !

    WP : Dernière question. Que voulez-vous pour Noël cette année ?

    RA : Hum…Une décoration de barbe. Non, en fait, il y a des amusantes petites poupées Thorin et je ne sais pas ce qu’elles sont, elles semblent être des versions animées de Thorin. Alors, oui, l’une d’entre elles.

    WP : J’espère que vous aurez cela !

    RA : Merci !

    WP : Merci beaucoup, Richard.

    RA : Ravi de vous avoir rencontré.

     Une interview de Richard par ScreenSlam

     

     

    Une interview de Richard par TVsTalkingPictures 

     

     

    A voir aussi sur le site Scoop.co.nz une autre interview de Richard

    ________________________________________________________________ 

    6 décembre 2013

     

    Vidéo postée par RichardArmitageNet sur Youtube  de l'émission Daybreak où  Richard interviewé par Kate Garraway et John Stapleton

     

    Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières

     

     

     Photos RichardArmitageCentral

     

     

     

     

     

    Richard et Luke Evans ont participé à un Q&A twitter :  https://twitter.com/HobbitMoviesUK/status/408991092437438464

     

    ValentinaArmitage était présente au Watterston's Picadilly Q&A avec Richard et Luke Evans. Elle nous a très gentiment donné l'autorisation de publier ses vidéos sur notre blog. Thanks very much Valentina

     

     

    Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières

    Photo Samibal17

     

    Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières

    Photo Jude Fisher

    ______________________________________________________________ 

    9 décembre 2013

      

    La première européenne du Hobbit, DoS s'est déroulée à Berlin le 9 décembre à 18 h 20.

     

     Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières  Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières

       

    Richard interviewé lors du tapis rouge

    Vidéo postée sur Youtube par RichardArmitageCentral 

    La vidéo de l'évènement est visible ici

     

    Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières   

    Photo de groupe sur le balcon trouvée ici

      

     Les artistes montent au balcon avant la projection

    Vidéo postée sur Youtube par RichardArmitageCentral

    ___________________________________________________

    11 décembre 2013

     

    Avant-première du Hobbit, DoS à Madrid (et sortie du film en France !)

     

     Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières

    Le Hobbit, la désolation de Smaug, temps forts et avants-premières

    Photos Richard Armitage Bulgaria

     

    Richard et Luke posent pour les photographes

    Vidéo Europa press

      Richard signent des autographes

    Vidéo postée sur Youtube par RichardArmtageCentral

     

    Une interview de Richard

    Vidéo postée sur Youtube par RichardArmitageCentral

     

     Interview de Richard et Luke par la TV espagnole

    Vidéo postée sur youtube par cadenaser    

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Gaia
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 18:10

    Merci beaucoup pour les traductions !! : )

    2
    Lundi 6 Janvier 2014 à 17:35

    Avec plaisir, Gaia  Les traductions ou résumés annoncés vont bientôt être ajoutés

    3
    Kate Bloom
    Samedi 8 Avril à 09:40

    C'est vraiment merveilleux ! Merci pour vos recherches :)

     

      • RA France
        Lundi 17 Avril à 21:25

        kiss



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :