•  Traduction de l'interview de Richard dans Parade.com du 14 octobre 2016

    Article original ici

    Crédit photos Epix

    Traduction par Jolie pensée

     

     

    Les nouvelles séries télé ne se limitent plus aux "Big 3" (1) . Avec les géants du streaming comme Netfilx ou Amazon, de plus en plus de nouveaux contenus sont disponibles pour les spectateurs avisés et les petits supports les talonnent avec du contenu aussi. EPIX entre dans la danse avec ses histoires originales scénarisées et met un point d'honneur à engager des stars. Nick Nolte et Sela Ward dans 'Graves', l'histoire d'un ancien président des Etats-Unis faisant son mea culpa et le 16 octobre sort sur Epix " Berlin Station ", un thriller d'espionnage dans la lignée de " MI-5 " (série dans laquelle, comble de la coïncidence, jouait Richard Armitage) et de " La Taupe ". On y trouve Richard Armitage (Nord et Sud), Michelle Forbes (Orphan Black) et Rhys Ifans (Coup de foudre à Notting Hill).

    On s'est pausé avec Richard Armitage cet été pour parler de la série. 

     

    Pour ceux qui ne connaissent pas " Berlin Station ", pouvez-vous nous en dire plus sur votre personnage et la série ?

    Le personnage s'appelle Daniel Miller, un agent de la CIA qui identifie une fuite dans l'agence de Berlin. Il est envoyé à Berlin pour identifier la taupe, Thomas Shaw. Nous suivons Daniel dans Berlin et il nous emmène dans l'agence de Berlin où on commence à suivre chaque personnage.


    Je trouve que votre personnage a des ressemblances avec vos personnages dans " MI-5 " et " Strike Back ". Qu'est-ce qui vous guide vers ces rôles ?

    Celui-ci en particulier est assez différent à mes yeux car j'étais fasciné par le fait qu'il s'agissait d'un américain joué par un européen, dans un sens, Daniel a grandi à l'européenne. Ce qui m'a intéressé, c'est l'idée qu'il s'agit d'un patriote qui s'interroge sur son patriotisme, sur son gouvernement et sur l'institution pour laquelle il travaille, la CIA.
    Et contrairement à " MI-5 " et " Strike Back" , c'est une personne tout à fait normale. Il excelle dans son travail mais ce n'est pas un super héros. C'est une personne normale avec des défauts comme tout le monde et il se retrouve dans des circonstances qui le tiraillent et le forcent à se remettre en question. Je pense que c'est ce qui m'a plu.

     

    Entre le théâtre, la télé et le cinéma, vers où vont vos préférences ?

    Cela dépend. Quand je suis sur scène, j'aime la réaction immédiate qu'on obtient du public, cet effet immédiat et la longévité de la pièce. Et le fait que quand on commence, on plonge tout entier dans le personnage pendant deux heures et demi à trois heures et demi, peut-être.
    Mais en même temps, dans le cinéma, j'aime assembler le personnage et l'histoire par petits morceaux et ainsi on peut vraiment travailler sur des détails infimes. Et j'aime en parler avec le monteur qui va rendre tout cela cohérent et le rendre plus excitant qu'il n'était au début. Et puis, j'aime aussi le fait de travailler dans une sphère d'intimité relative, pour le donner au public par la suite. Donc, ça dépend où je suis.

     

    Vous étiez un de mes choix pour être le prochain James Bond. Si vous l'étiez, que changeriez-vous dans le personnage ou auriez-vous une approche différente ?

    De James Bond ? J'imagine que ce qui est stimulant , pour moi , c'est qu'il s'agit d'un personnage héroïque qui doit sans arrêt s'interroger sur tout pour sauver son gouvernement. Dans le cas de James Bond , sa reine et son pays, son sentiment de fierté national, et l'institution pour laquelle il travaille, tout cela est sur le fil du rasoir et vous vous demandez alors qui sont les gentils et qui sont les méchants parce qu'il y a des zones d'ombre. Je pense que se serait une manière fascinante d'aborder le personnage.

     

    Vous avez tendance à vous orienter vers des rôles sérieux bien que vous ayez fait " The vicar of Dibley ". Ferez-vous plus de comédies à l'avenir ?

    J'étais censé jouer dans une petite comédie cet été. Mais malheureusement, le film est tombé à l'eau. C'est définitivement dans ma ligne de mire. Quand je vois une comédie, je saute sur l'occasion. La pièce dans laquelle je joue pour le reste de l'année sur Broadway, " Love Love Love " est une comédie noire. Elle a une connotation politique. Elle est écrite par Mike Bartlett qui, à mon avis, est, à l'heure actuelle, quasiment un dramaturge politique prolifique. Son ton est humoristique et je suis impatient.

     

    Suivez-vous la politique américaine et qu'en pensez-vous?

    Je suis scotché aux informations en continu, je ne peux pas en détourner les yeux.


    Que pensez-vous de Trump et Clinton ?

    La chose qui m'embête le plus, et c'est assez inhabituel pour moi, c'est que je déteste vraiment cet état d'esprit agressif entre les personnes.
    En Angleterre, on vote pour le parti. On ne vote pas pour le premier ministre ou le président. On entend beaucoup de débats politiques. C'est en train de changer et ça ne me plaît pas. Je ne comprends pas pourquoi deux personnes opposées ne peuvent se dire :" J'entends votre point de vue, je ne suis pas d'accord, voilà pourquoi...".
    Ça se résume à critiquer les gens sur différentes choses, et ce n'est pas leur travail. C'est le travail des médias. Leur job, c'est d'être des personnes raisonnables qui savent débattre entre elles. Normalement, elles vont devoir travailler sur la même chose. Elles devraient le faire. Ça me dérange.


    Votre personnage dans " Hannibal " était silencieux la majeure partie du temps. Avez-vous travaillé différemment ?

    Je n'ai jamais pensé que c'était un personnage silencieux. Je pense qu'à travers la manière dont il est décrit dans le livre, la parole le place dans une position gênante à cause de son défaut d'élocution, mais en fait, je me suis toujours senti comme un acteur silencieux à l'écran.
    Je viens de la scène donc j'aime la présence physique du personnage à l'écran. Je suis persuadé que les plus grands films sont ceux qu'on regarde sans les dialogues. Le dialogue parfois appartient au théâtre, aux transitions, à la télévision, mais dans un film, on peut couper 90% du dialogue et il raconte toujours une incroyable histoire. En quelque sorte, j'étais dans mon élément.

     

    Je crois comprendre que vous avez de l'expérience dans la danse ?

    Oui, je me suis entraîné et j'ai dansé quand j'étais très jeune. Mais, je n'ai jamais été très bon. Mon esprit était trop actif. Je voulais des dialogues, de la poésie, de la littérature. Alors j'ai laissé tomber.


    Y a-t-il des causes que vous soutenez et dont vous voulez nous parler ?

    Oui effectivement, il y a quelques causes. J'ai toujours travaillé avec des organismes caritatifs protégeant les enfants et j'ai tourné un film récemment, pas si récemment que cela en fait, qui s'appelle " Urban and the Shed Crew ". On essaye de le diffuser en ce moment. Une partie des profits va aller à un organisme caritatif 'Action for children'. Le film traite de la condition des enfants dans le nord de l'Angleterre. C'est quelque chose qui me passionne. Je travaille aussi avec 'Young Minds' qui est une oeuvre de charité pour les enfants ayant des problèmes de santé mentale en Angleterre. Je crois que la manière dont nous protégeons et prenons soin de nos jeunes est ce qui créera notre société à venir.


    Jouez-vous d'un instrument ?

    Oui, je joue de la flûte et du violoncelle. Récemment, j'ai commencé à apprendre la guitare. 

     

    Des projets ou informations dont vous aimeriez nous parler ?

    La pièce " Love Love Love " écrite par Mike Bartlett. Comme je l'ai déjà dit, il est probablement notre dramaturge contemporain le plus socio-politique. Un auteur plein d'esprit, il est dans la veine d'Harold Pinter, surtout maintenant. Le fil conducteur de la pièce est la génération Baby Boom et leur rapport avec la génération X  (2) . Ce ne pourrait pas être plus d'actualité avec ce qui se passe au Royaume-Uni avec le vote pour le Brexit. Ça traite de ce sujet. 

     

    Je vais à Londres pour la première fois, que me recommanderiez-vous qui ne soit pas touristique, un restaurant loin des sentiers battus ?

    C'est une colle ! Je dirais la Royal Academy of Arts. Il y a toujours de supers expositions là-bas. Je dirais aussi faire le tour d'Hyde Park à pied. Je vais vous dire aussi ce qui est super: Around Brick Lane et Spitalfields Market (dans le quartier de White Chapel). On y trouve un super curry. Vous allez découvrir la vraie diversité de Londres, c'est génial.

     

    Quel est votre repas préféré ?

    Un repas japonais. 

     

    Vous faites un repas romantique, qu'est-ce que vous cuisineriez ? Vous cuisinez ou vous commandez ?

    Etant britannique, je suis plutôt bon en rôti. Je fais un poulet rôti et je réussis très bien les pommes de terre au four. 

     

    Quel est le dernier livre que vous avez lu, quel est votre livre préféré ?

    Le dernier livre que j'ai lu s'intitule ' Jilted Generation ' (3). C'était en préparation pour ma pièce, ça traite des Baby Boomers. En fiction, le dernier livre que j'ai lu était ' Le Chardonneret ' de Donna Tartt. 

     

    Quel votre musicien préféré ou votre chanson préférée ?

    En ce moment, mon groupe préféré est Muse. Je suis très branché sur eux, je ne sais pas pourquoi et il y a une chanson qui s'appelle ' Butterflies and Hurricanes ' qui est vraiment très bonne.

     

    Quelle chanson chantez-vous sous la douche ?

    Je l'ai déjà dit et je vais le redire. C'est Aerosmith ' Love in the elevator '. J'adore cette chanson.

     

    Quelle est la dernière série que vous ayez regardé à l'excès ?

    " House of cards ". J'ai dû la regarder 3 fois. Je suis carrément obsédé par ça. J'adore les séries politiques.

     

    Qui est la première célébrité qui vous ait fait craquer ?

    Cate Blanchett. Vous voulez dire quand j'étais enfant ? En fait , j'ai eu une période Cate Blanchett.

     

    Y-a-t-il un rôle que vous n'avez pas encore joué et que vous aimeriez vraiment joué ?

    A peu près un million de rôles. Il n'y en a pas un en particulier qui me vienne à l'esprit, mais oui.

     

    Café ou thé ?

    Café.

     

    L'endroit favori à visiter ?

    Rome.

     

    Avez-vous un film préféré ou un film que vous pouvez regarder encore et encore ?

    " Il faut sauver le soldat Ryan ".

     

    Quel est votre dessert préféré ?

    Le délice des anges.

     

    Qu'est-ce que c'est ?

    C'est comme de la crème fouettée. Vous avez ça aux Etats-Unis ? C'est en sachet et vous mélangez avec de l'eau. Ça date des années 70. Ça se solidifie comme le pudding mais c'est plein de colorants et arômes artificiels.

     

    De quoi avez-vous une sainte horreur ?

    L'intolérance.

     

    Notes de la traductrice:

    (1) Big Three Networks: les 3 grosses chaînes que sont ABC, NBC et CBS

    (2) Génération X : la génération X représente les personnes nées entre 1961 et 1981.

    (3) Jilted Generation : de Ed Howker et Shiv Malik ou comment les Britanniques ont ruiné leur jeunesse.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Richard Armitage a une belle voix grave et sensuelle...

    Mais, comme beaucoup de nos compatriotes, on ne comprend pas tout ce qu'il dit... [soupirs]..........................................................

    Alors, on se passe les épisodes des séries en VOST ou en version française. Et là, faut s'habituer à ces voix qui l'ont doublé ! 

     

     Les voix françaises de Richard ArmitageNord & Sud : Michelangelo Marchese

     

     

    Bande annonce 

    Cop. Koba Fims

    Les voix françaises de RA Alexis Victor

      Golden Hour :  Alexis Victor 

     Nous n'avons pas trouvé d'extraits... Peut-être le pourrez-vous et nous le signaler en commentaire ? :)

      

       

    Les voix françaises de RA Gilles Morvan

     Robin des Bois : Gilles Morvan 



     Voici un joli montage qui met les deux versions en parallèle 

    Cop. BBC et Studio Canal+

     

    Les voix françaises de RA Stéphane Ronchewski

     MI5, Strike Back et Hannibal : Stéphane Ronchewski




    Extrait de MI5, saison 9

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cop. Canal+

     

    Les voix françaises de RA

     Bilbo le Hobbit : Xavier Fagnon ( Notre interview de X.Fagnon à lire ici )



     Bande annonce de "Bilbo le Hobbit, un voyage inattendu" en VF

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Message du 24 décembre 2010

      

    Le coin des fansCher Un et Tous

    C’est à nouveau ce temps, temps pour être ensemble, manger, boire et être heureux. "PORTER UN TOAST". Je vais pas mal porter de toasts dans les prochaines 48 heures croyez-moi. Je veux saisir cette opportunité pour vous dire à nouveau merci pour tout votre soutien cette année, pour les gentils cadeaux qui m’ont été accordé. Merci aussi pour toutes vos généreuses donations apportées à « just giving.com », par les quatre œuvres de charité : Childline, Bernados, Shelter and The Salvation Army, vous avez donné plus de 9988 € et dans une année où nous nous serrons tous la ceinture, c’est plutôt impressionnant.

    Je n’ai pas été aussi à l’écoute que j’aurais aimé cette année, que ce soit en ligne, par lettre ou en personne, mais dans une surcharge d’information, j’apprécie le silence, et comme Oscar Wilde l’a une fois signalé : « Je ne suis que trop conscient du fait que nous vivons dans un siècle où l’on ne prend au sérieux que les imbéciles et je vis dans la terreur de ne pas être incompris » 

    Alors dans un bref moment de terreur où je succombe, je souhaite à chacun un vraiment énorme Joyeux Noël. 2010 a été un challenge et les 365 prochains jours ressemblent à une autre ‘montagne’ à grimper. Je sais que je le dis chaque 24 décembre, mais s’il vous plaît « prenez un peu et donnez beaucoup » et la résolution de faire mieux l’an prochain, vous savez que je ne parle pas seulement de Noël.

    Merci à Annette de partager ce message sur son magnifique site. Merci à tous les autres qui travaillent si dur sur leur site partout dans le monde. Ceci est pour vous tous. 
    Ayez un merveilleux Noël, vacances ou quoique vous célébriez et Amour, Chance pour 2011….argh !

    Richard

     

    P.S : Je m’excuse à l’avance pour l’an prochain, il peut y avoir un léger retard avant le retour de photos dédicacées et de remerciements; comme j’aurais probablement à passer du temps de l’autre côté de la planète, portant sans doute une barbe.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Message du 25 août 2011


     

    Le coin des fansChers amis

    Je voulais saisir l’occasion de dire un immense merci pour tous les gentils cadeaux qui m’ont été envoyés durant ces dernières semaines, pour mon anniversaire ; beaucoup de cadeaux, cartes, e-mails de vœux, de partout dans le monde (Pologne, Ukraine, Japon, Russie, Allemagne, Corée, Italie, USA, Canada, Pays-Bas, et de tout le Royaume Uni).

    Je serai ‘cultivé’, ivre, gros, chaud (emmitouflé), sentant bon, merci pour votre générosité.

    Je suis particulièrement excité de vous faire savoir que les donations Just Giving pour nos quatre œuvres de charité ont atteint la somme incroyable de 11,933 livres sterlings ! (15,0499€). En plus des donations à Oxfam et l’appel du tremblement de terre de Christchurch*, que je trouve toutes deux attentionnées et émouvantes.

    J’ai peur qu’il y ait quelque délai dans le transfert des remerciements aux lettres et demandes de photos dédicacées, puisque je suis en Nouvelle-Zélande pour le reste de l’année, mais je travaille sur un système pour y remédier.
    Ainsi l’âge mûr (middle-age**) est arrivé et apparemment ‘la vie commence maintenant’. Je regarde vers le prochain chapitre, il n’y a nulle part ailleurs où je voudrais être en ce moment qu’en train d’explorer la « Terre du Milieu » avec ma nouvelle famille de Nains, Elfes, Hommes, Sorcier et Hobbit. Quel cadeau que d’être ici, à cet endroit, en ce moment. Il me tarde de le partager avec tout le monde. Je suis un homme très chanceux.

    Beaucoup d’amour
    RA

     

    *  cf. le message du 29 mai 2011
    **middle-age : tranche d’âge aux limites floues, entre la quarantaine et le début du troisième âge !!!! Nous avons choisi de le traduire par âge mûr.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Message du 28 novembre 2012

     

     Le coin des fansChers Amis,


    Je suis installé dans ma chambre d’hôtel depuis laquelle je peux voir un très long tapis rouge et l’ Embassy Theatre. Je suis nerveux, excité et assez ému que soit arrivé  le jour où nous pouvons enfin présenter notre travail à tous avec l’espoir qu’il soit apprécié.
    Je voulais dire merci pour le soutien permanent que j’ai reçu de tous ceux qui visitent le site génial d’Annette et à ceux qui ont émergé durant les dernières années et mois. Cela signifie beaucoup pour moi d’avoir ce soutien. J’espère sincèrement que vous appréciez tous Le Hobbit, j’ai essayé de respecter la responsabilité qu’on m’offrait en prenant ce rôle. Mes copains acteurs sont tous incroyables dans l’histoire et nous vous envoyons notre travail avec l’espoir que vous amènerez vos amis et famille voir un grand évènement au cinéma.
    J’ai vraiment hâte de dire merci aux diverses premières lors des prochaines semaines.

    Rendez-vous sur le Tapis Rouge,

    Gros bisous
    Richard.
      

    Maladroitement envoyé de mon iPad

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Courrier envoyé par Richard en 2011 à Laure suite à une lettre commune adressée pour son anniversaire en 2010 par les membres du forum Behind Blue Eyes

     Le coin des fans

    Chère Laure
    Merci pour tous les messages du forum.  Je suis très flatté par l’attention et apprécie beaucoup tout le soutien.

    Merci  pour votre généreux cadeau, il est très apprécié. Dû au planning de tournage, je ne peux pas prendre connaissance des cadeaux aussi vite que je le voudrais – j’espère que vous n’avez pas attendu trop longtemps !

    Amicalement

     

    Richard

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Message du 29 mai 2011

     

    Bien chers tous


    Je voulais poster un message pour dire un immense merci pour votre générosité dans les donations à la collecte de fonds de Christchurch* du 22 mai, je comprends qu’il y a eu une contribution considérable des membres de notre petite communauté, ce qui est reçu avec reconnaissance afin d' aider une assez grande communauté amoindrie pour se reconstruire et se remettre sur pied.

    Je suis si reconnaissant et fier de voir autant de soutien de si loin, vous êtes vraiment extrêmement dignes de confiance quand il s’agit de ceux qui sont dans le besoin. Merci. J’espère que notre petit teaser** signifie plus qu’une blague, c’est si difficile de donner quelque chose du film que nous tournons mais nous avions quelque chose à faire. J’ai résisté pour signer quelque chose d’ ‘Hobbity’, tant que le film n’est pas fini (juste un peu superstitieux) mais j’étais très fier d’ajouter mon nom au livre pour Christchurch.

    Le coin des fans
    J’ai eu une demande tardive d’un certain Sorcier à propos de jouer du violoncelle, maintenant en tant qu’amoureux de musique et particulièrement de cet instrument, je peux voir que cela aurait été une vraie possibilité et peut-être un plaisir à écouter… si ça avait été demandé à Yo Yo Ma***. Néanmoins, récolter de l’argent pour la charité en simulant le son d’un chat étranglé dont les griffes se cramponnent à un tableau noir pour sa précieuse vie, alors que quelqu’un dans une autre pièce essaye d’écouter une radio, aurait abouti à un déficit de charité, avec des demandes de remboursements et de compensations par-dessus le marché. Aussi je dois décliner pour l’instant, jusqu’à ce j’ai du temps pour pratiquer un peu plus.

    En ce qui concerne les demandes pour les réseaux sociaux, tweets des blogs, etc.,  j’ai toujours été inquiet de révéler quelque chose du  projet dans lequel  je travaille et que je ne suis pas autorisé à dévoiler, ajouté au fait que je suis sur le point de finir d’e-mailer, je devrais m’abstenir pour le moment.

    Ainsi nous sommes sur le point de partir pour notre courte étape et je serais désolé de dire adieu à Wellington et la Nouvelle-Zélande, un des endroits les plus excitants où j’ai été assez chanceux de vivre et travailler, pas seulement un magnifique paysage mais une communauté chaleureuse, amicale, généreuse et vraiment cool, qui nous a accueilli les bras ouverts. Sérieusement cet endroit a sa place en haut de la liste Bucket***

    Beaucoup d’amour
    RA

     

    *L’équipe du tournage du Hobbit a participé au Téléthon de reconstruction de la ville de Christchurch qui a été secouée par un tremblement de terre le 22 février 2011.
    ** Sir Ian McKellen est allé présenter au Téléthon en question, un petit film dans lequel les « nains » (dont Richard) apparaissent, avec beaucoup d’humour, afin d apporter leur contribution à la reconstruction. Ils ont signé un livre qui a été mis en vente. La vidéo mise en ligne par RA Central montre ce teaser à partir de la minute 4‘20.
    *** Yo Yo Ma : célèbre violoncelliste américain d’origine chinoise.
    **** Bucket list : liste des choses à faire avant de mourir.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Message du 24 décembre 2011

     

    Bien Chers Tous ,                                                                                                                                                                   

    Ca y est mes pieds sont finalement sur le sol britannique, de retour en Angleterre, dans les bouchons et l’habituel crachin d’ Heathrow. Mais c’est bon d’être de retour à la maison pour Noël. Je pense que le décalage horaire pourrait me donner un furtif aperçu de Noël cette année puisque je suis bien éveillé à 2 heures du matin !

    Cela a été une des années les plus mémorables que j’ai jamais vécues, le grand anniversaire (que j’ai essayé d’ignorer en dormant) et le privilège d’être en Nouvelle-Zélande en travaillant sur le Hobbit ont rendu cette année inoubliable. Les endroits où nous avons été et les choses que nous avons vues, ont surpassé toutes mes espérances. J’ai été étouffé par l’émotion quand l’avion a quitté Wellington mercredi, c’est vraiment devenu un chez-moi et à tous mes nouveaux amis là-bas et mes vieux amis ici, j’aimerais porter un toast pour la période des fêtes.

    Richard Armitage barbu

    Merci pour le soutien permanent que vous donnez tous en tant que membre de notre communauté « d’amis », cela a vraiment un impact sur moi, je me sens vraiment soutenu et j’espère que cette attente pour le film n’est pas trop frustrante. Je n’ai pas encore eu le temps de m’occuper de toutes les photos dédicacées que les gens ont demandées comme cadeaux de Noël pour la famille et les amis et je m’excuse de les décevoir, je me pencherai sur l’affaire dès que je peux.

     

    Je pense que l’année prochaine sera comme ce franchissement de cap quand vous pensez avoir atteint le sommet, finalement découvrir que vous êtes à des kilomètres de l’ascension et que la montée est toujours plus abrupte, mais que vous allez vous préparer pour une balade excitante. Je pourrais même descendre de mon tapis de marche et poser mes haltères brièvement pour engloutir une dinde le 25.

    Merci à tous pour la générosité continue sur les pages Just Giving qui au total arrive à plus de 14 000 £ (à peu près 17 870 € ndt).

    J’aimerais souhaiter Joyeux Noël à tous ceux qui passent en visiteurs pour saisir des nouvelles et vont plus loin dans notre « groupe » d’amis en ligne, ayez de bonnes vacances et une excellente Nouvelle Année. Je pense qu’au même moment l’an prochain, nous aurons tous les yeux qui louchent à cause de tous les films en 3D que nous aurons vu, et en 2013, la technologie sera si avancée que nous n’aurons plus besoin d’aller au cinéma, ce sera transmis directement dans notre imagination par une puce WIFI/Bluetooth que nous aurons tous implantée dans nos Hypothalamus (Hypothalami ?)

    Appréciez les coquilles !

    Paix et bonne volonté (et je veux vraiment dire cela, soyez bons volontairement, extra bons, extra pacifiques et extra miséricordieux).

     

    RA

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 19 décembre 2013

    Richard a laissé un message très touchant sur le site de Annette 

    RichardArmitageOnline.com

     

    Messages de Richard Armitage à ses fans

    Salut tout le monde,

    Je désirais me connecter pour souhaiter à tout le monde un Joyeux Noël (Jour de la Dinde ou Fête selon votre préférence). Cela a été une autre merveilleuse année, remplie de travail acharné, d'amusement et de surprises. Merci pour votre soutien permanent pour mon travail, j'espère que vous ne sous-estimez jamais ce que cela signifie pour moi personnellement. En vous voyant si nombreux à la Première de LA (désolé pour l'accueil peu aimable vis-à-vis des fans sur le tapis rouge), Berlin, Londres, Madrid, c'était vraiment le temps fort de l'année. Je suis très fier d'avoir une telle communauté dévouée de 'sympathisants' (meilleur mot que fans... d'accord ?). Fier en raison de la dignité et de la décence avec lesquelles vous communiquez entre vous et présentez vos idées. C'est toujours illuminé par la positivité et le soutien qu'il y a entre vous, des amitiés improbables forgées à travers un intérêt commun. Cela me rend fier et m'amène à la vraie raison du message. Pour dire un énorme merci à Annette Gill, qui a travaillé si dur sur ses pages web, faisant d'une manière très élégante exactement ce que je viens de décrire. Je pense qu'elle est réellement une merveilleuse journaliste et archiviste et j'aimerais la remercier personnellement pour tout le temps qu'elle a passé à créer et à mettre à jour le site.

    Je voulais vous souhaiter amour et bonheur pour 2014. Merci pour les cadeaux généreux et les donations aux pages 'Just Giving'. Je pense que nos totaux se portent bien.

    Sans monter dans une chaire ou sur une caisse à savon (les airs cyniques dehors, maintenant !), je veux dire que pour moi particulièrement, en vieillissant, ce moment de l'année devient encore plus un voyage qui a pour but d'être avec ma famille et mes amis assis autour d'une table avec, je l'espère, de la bonne nourriture, autrement dit abondante. Mais pour ceux qui n'ont pas grand chose ou qui sont seuls, je leur souhaite au moins un sentiment de paix pour un jour. Je sais que je suis plus heureux quand je peux être utile, ce qui, généralement, implique de donner du temps et des efforts envers quelque chose. Cela m'apporte la paix. (Devinez qui fait la sauce cette année !!!)

    Cette citation n'est pas censée être larmoyante - parce qu'en fait, je la trouve inspirante - mais elle exprime ce que je veux dire. Elle est de Sonya dans la pièce Oncle Vania de Tchekhov:

    'Que pouvons-nous faire ? Nous devons vivre nos vies intensément... Nous allons vivre, oncle Vanya. Nous allons vivre d'infinis cortèges de jours et de longues soirées. Nous allons supporter patiemment les épreuves que le destin nous enverra. Nous allons travailler dur pour les autres, maintenant et jusqu'à ce que nous soyons vieux... Et quand notre heure arrivera, nous la rencontrerons humblement... Nous entrerons dans une vie lumineuse et magnifique. Nous nous réjouirons... Un sourire tendre, et nous nous reposerons. Nous entendrons la voix des anges. Nous verrons les cieux briller comme un diamant. Nous verrons le mal et toute notre peine disparaîtrent dans la miséricorde qui submergera l'univers. Notre vie deviendra calme et tendre et douce comme une caresse. J'ai la foi... Nous nous reposerons."

     

    Maladroitement envoyé de mon iPad

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Comme chaque année, Richard a envoyé un message de voeux à ses fans.

    En cette année 2014, il a choisi de s'adresser à eux via Twitter. 

    En voici la traduction

     

     

      

     Chers Amis 

     Un petit essai de Noël pour que tous puissent en profiter. Pas de favoritisme, je le  promets (à part pour la photo de @studiobaby)

     

     

     

     Je voudrais vous souhaiter à tous de Joyeuses Fêtes. Cela a été, pour moi, une  incroyable année de créativité et je suis si fier d'avoir pu partager tout ça avec un  groupe de supporters tels que vous. Merci d'être si investis dans mon travail, de  faire que les projets, dont j'ai eu la chance de faire partie, aient été un succès.   The Crucible a été un moment déterminant dans ma carrière tout comme le  dernier épisode du Hobbit, la Bataille des Cinq Armées, qui s'achève de manière  géniale en culminant au box-office mondial. Cela a été, aussi, un privilège de  visiter tant de pays dans les tournées de presse, en espérant que la prochaine  fois, je pourrai aller dans d'autres endroits que je n'ai pas encore visité.

    Merci, aussi, pour votre soutien sur Twitter, mon intention était de m'amuser, d'aider à promouvoir mon travail et des oeuvres de charités que je soutiens. Votre générosité est, comme toujours, bouleversante. J'ai renouvelé ma collecte de fonds sur www.justgiving.com à Childline, Barnanos, Shelter, Salvation Army, Anthony Nolan Trust et Young Minds. Ensemble, nous avons donné près de 45 000 £ ( 57332.14 € ). Je vérifie régulièrement et je vois tout vos dons, mais, même si vous avez très peu à donner, quelques pièces dans une boîte, un moment de votre temps ou juste votre considération et faire passer le message, c'est (déjà) quelque chose.

    C'est encore ce moment de l'année où nous nous faisons un petit peu plaisir, je suis sûr que la plupart d'entre vous mérite un bon repos, de faire la fête et de s'amuser. C'est définitivement le moment de donner et ce geste n'a pas de valeur financière (marchande) pour moi. Vous m'avez envoyé de si merveilleux cadeaux, je les apprécie tous. On m'a tant donné cette année et je suis reconnaissant au-delà des mots.

    Je vous souhaite à tous un Noël génial, si ce n'est pas une célébration religieuse pour vous, un jour férié génial.

    Je souhaite, aussi, entre autres choses en 2015, de nouvelles idées, de nouveaux objectifs. Mais la chose la 'plus fidèle' qui ne m'a jamais laissé tomber est d'essayer de penser un peu moins à moi et de faire en sorte que chaque nouvelle rencontre soit bonne.

    Mangez, buvez, soyez heureux : Joyeux Noël

    Partager via Gmail

    votre commentaire